faire-equipe-avec-le-patient

Faire équipe avec le patient

 

Donner au patient le pouvoir d’agir sur sa santé en lui fournissant les outils, les connaissances et l’accompagnement nécessaires, telle est la mission de l’hôpital communiquant. Cette vision s’est concrétisée plus que jamais au cours de la dernière année. À l’automne 2015, le Dr Fabrice Brunet a présidé le premier «hackathon» en santé montréalais au cours duquel des équipes du CHUM ont présenté des projets innovants. Voici un aperçu des soirées d’information, activités et autres plateformes d’échange qui ont été organisées l’an dernier pour le bénéfice du patient.

Des solutions «techno»
pour innover en santé

À l’automne 2015, des équipes du CHUM ont participé à une expérience créative et collaborative réunissant le monde des technologies numériques et celui de la santé lors du premier Hacking Health montréalais. Le but de l’exercice? Sortir de sa zone de confort pour qu’émergent les idées innovantes! À partir de cinq problématiques en promotion de la santé, des développeurs, designers et professionnels de la santé ont entrepris ensemble un marathon de 48 heures pour concevoir des solutions technologiques qui seront bénéfiques pour le patient. Deux équipes du secteur de la promotion de la santé du CHUM ont eu la chance de voir leur projet prendre forme et travaillent actuellement au développement de deux prototypes d’application en compagnie de mentors et d’experts.

Cuisiner en direct avec un chef et une nutritionniste

Quand on reçoit des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie, il est normal d’être en panne d’énergie. Pourtant, il est plus crucial que jamais de bien se nourrir et de mettre du pep dans son assiette. Comment cuisiner des repas sains et savoureux, sans s’épuiser? C’est ce qu’une nutritionniste accompagnée d’un chef des Services alimentaires du CHUM enseigne à des patients en oncologie. Ces ateliers de cuisine en direct «à la Ricardo» offrent non seulement des conseils de nutrition utiles et pertinents, mais ils mettent aussi un baume sur le cœur des patients atteints de cancer. Cuisiner en groupe rend l’atmosphère conviviale et festive et tout le monde semble heureux de s’adonner, le temps de quelques heures, à une activité ludique… et tout à fait hospitalière!

Les ateliers de nutrition sont offerts gratuitement par la Fondation Virage pour le soutien au cancer et ont été mis sur pied grâce à une démarche collaborative entre les équipes de plusieurs services du CHUM et au soutien financier de l’entreprise Abbott Nutrition.

BRA Day 2015

Moins de 10 % des femmes qui subissent une ablation des seins au pays se prévalent de la reconstruction mammaire, contrairement à 50% chez nos voisines du sud. De nombreuses Québécoises ignorent aussi que cette reconstruction peut être pratiquée en même temps que l’ablation dans certains établissements comme le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Depuis deux ans, le CHUM offre le seul BRA Day (Breast Reconstruction Awareness Day) francophone en Amérique du Nord. C’est une occasion unique pour les femmes d’échanger entre elles, ainsi qu’avec les chirurgiens, oncologues, généticiens et patientes ressources venus à leur rencontre.

Amputation ou traumatisme: des patients à la rescousse

Perdre un membre est une expérience hautement traumatisante. Qui peut mesurer cette détresse mieux qu’un patient ayant traversé la même épreuve? Partant de cette prémisse, l’équipe de la promotion de la santé du CHUM et des chercheurs affiliés à l’Université de Montréal ont accompagné l’équipe du Centre d’expertise en réimplantation du CHUM, le CEVARMU, dans la création, la mise en œuvre et l’évaluation d’un modèle de soins novateurs. Faisant partie intégrante de l’équipe de soins, d’anciens patients victimes d’un traumatisme de la main se sont impliqués dans l’accompagnement et le soutien de leurs pairs qui amorcent un parcours de réadaptation. Les données recueillies à l’issue d’une étude réalisée en 2015 grâce à une subvention de la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) ont démontré que les patients ressources contribuent à:

  • redonner de l’espoir dans la capacité d’avoir de nouveau une main fonctionnelle;
  • renforcer la confiance dans les soins donnés au CEVARMU et
  • aider à déculpabiliser le patient face à son accident.


Cinq étapes pour maximiser la réimplantation d’un membre amputé
faire-equipe_amputation_5-facons

Soutenir les jeunes familles au-delà des murs du CHUM

Le Centre des naissances de l’Hôpital Saint-Luc du CHUM a acquis une solide expertise auprès des femmes enceintes vivant un problème de consommation d’alcool, de tabac ou de drogue. Les professionnels du comité interdisciplinaire périnatalité-toxicomanie, en collaboration avec de nombreux intervenants communautaires, ont créé un projet de services intégrés visant à offrir du soutien aux jeunes familles en dehors des murs du CHUM. Fondé à l’automne 2015, le Rond-Point concentre en un seul lieu les services de professionnels de différents organismes, grâce à une équipe interdisciplinaire composée notamment d’infirmières, de travailleuses sociales, de médecins et d’éducateurs spécialisés. Grâce à une approche centrée sur les besoins des patientes et de leur famille, le Rond-Point a pour objectif de :

  • favoriser la création de liens de confiance;
  • briser l’isolement;
  • assurer le suivi du développement des nouveaux-nés et des enfants
  • réduire les risques de rechute liée à la consommation.
Mener les patients vers la cessation tabagique

faire-equipe_tabacLe secteur de la promotion de la santé du CHUM accompagne les équipes de soins afin de faciliter l’implantation d’un programme d’intervention systématique en cessation tabagique. Depuis avril 2015, ce programme est déployé en obstétrique-gynécologie. Les professionnels de l’équipe ont ainsi été formés à intervenir brièvement auprès des patientes et à les diriger vers les ressources spécialisées dans leur communauté. Un an plus tard, plus de 80 patientes suivies au Centre des naissances ou en gynécologie ont été dirigées vers la ligne J’Arrête. Plus de 60% ont bénéficié d’au moins deux counselings téléphoniques et les deux-tiers d’entre elles ont réussi à cesser de fumer grâce à cet accompagnement. Ces résultats appuient le fait qu’un passage à l’hôpital est un moment stratégique pour soutenir l’ensemble des patients du CHUM dans leur démarche de cessation tabagique.

En savoir plus sur la promotion de la santé au CHUM